lundi 17 novembre 2014

L'illusion d'acheter mieux (et se prendre trop au sérieux)

Source : Anna G

J'ai commencé ce blog il y a quelques mois, je l'ai délaissé ces derniers temps par manque de temps, mais je continue de me poser des questions sur ce qui motive la décision d'achat, comment avoir un dressing cohérent, etc.
Pas certaine de pouvoir écrire d'article avant un moment, je vous laisse sur mon interrogation du moment.

Bien sûr, l'objectif avoué de ce blog, c'est de m'aider / vous aider (si possible) à avoir une consommation plus raisonnée, plus contrôlée, bref au final simplement "normale" : j'achète parce que c'est utile / j'en ai besoin / c'est complémentaire.

C'est une envie plutôt louable à la base, idéale, qui permettrait à toutes de ne plus faire d'erreurs d'achat, de ne plus accumuler sans cesse, de ne pas trop dépenser et d'avoir son style...



Mais est-ce que cela ne peut pas pousser vers un nouveau travers, une sorte "d'orthorexie" du vêtement ?
Bref, devenir maniaque de la fringue, dingue du contrôle, obsessionnelle du dressing...



Au lieu de faire les magasins "pour le plaisir" et d'acheter coup de cœur sur coup de cœur (ou tout simplement achat compulsif sur achat compulsif...), on finirait par faire les magasins dans une quête d'idéal, de dressing parfait, LA marinière, LE tee-shirt blanc, LE jean brut...
Mais du coup, on continue de faire les magasins, d'acheter toujours mieux, de revendre le moins bien...

Bien sûr, on peut trier en même temps, mais on trouvera toujours mieux que ce qu'on a déjà un jour ou l'autre, on finira bien par se lasser de tel ou tel vêtement à un moment. Le cycle d'achat "irraisonné" sera juste excusé : "mais j'épure, je cherche la pièce parfaite, je veux le mieux, le meilleur rapport qualité-prix, la coupe impeccable, les 35 pièces du dressing minimal, etc".

Bref, le shopping devient encore plus éprouvant qu'avant: bien sûr c'est chouette d'avoir conscience des achats compulsifs, déraisonnables, etc.
Mais est-ce plus plaisant et réussi d'acheter des basiques sans relâche, en cherchant toujours "le dressing idéal", en construisant autour tout un discours qui s'auto-convainc du nombre de qualités de l'article et de "pourquoi il faut l'acheter"? 



Au final, consommer de façon "plus raisonnée" ça serait de ne pas avoir à se contrôler, à se poser des limites, à se frustrer ; mais à savoir affronter la "tentation" de la pub, des blogs, des magasins, sans y céder nécessairement.

De savoir attendre, de prendre du recul face à ses envies, parce qu'au final: ce ne sont que des fringues.

De savoir acheter, parfois, sans se mettre en danger au niveau financier, de façon sereine et certaine. (et parfois, de se tromper... Et c'est pas très grave).


Quand on est perdu face à son dressing, son style, ça peut être intéressant de se poser toutes les questions que j'ai essayé de soulever (et toutes celles que je n'ai pas encore abordées!) sur ce blog.

Mais ce qui me frappe devant quelques blogs / comptes IG et autres, c'est combien on peut se prendre au sérieux pour des chiffons (y compris moi-même!).
Il me paraît important de se rappeler que nos achats, nos hésitations, notre "style"... Ben c'est pas si important que ça. Même si mon blog ne parle que de ça :-)
Il ne faut pas que les vêtements nous prennent la tête !!!


Je vous laisse ainsi sur une pause "bloguesque": je laisse tout en ligne, je ne ferme pas ce blog car j'ai encore des articles en réserve. Mais j'ai aussi envie de prendre un peu de distance avec ces réflexions, sans parler du fait que je n'ai plus trop le temps de m'en occuper actuellement :-)

6 commentaires:

  1. À mon sens, ton meilleur article à ce jour (et j'aimais déjà beaucoup les précédents) !
    Profite de cette pause bloguesque pour vivre la vraie vie...
    J'espère pouvoir te relire bientôt.

    RépondreSupprimer
  2. Super article, merci de l'avoir posté ! Personnellement, je déteste l'idée de me "faire avoir" par la pub, les journaux féminins et de me laisser influencer vis-à-vis de mon style et de mes envies par un groupe de personnes qui a décidé un an avant de ce dont j'allais avoir envie. Je n'aime pas me sentir prévisible, manipulée et "à la mode" donc je ne lis plus les magazines féminins depuis longtemps et la seule source par laquelle je me laisse volontiers influencer sont les tumblrs que je suis, de vraies personnes souvent hors-normes qui ont mon âge, mes préoccupations, avec un petit budget mais plein de bonnes idées et de créativité.

    RépondreSupprimer
  3. "Au lieu de faire les magasins "pour le plaisir" et d'acheter coup de cœur sur coup de cœur (ou tout simplement achat compulsif sur achat compulsif...), on finirait par faire les magasins dans une quête d'idéal, de dressing parfait, LA marinière, LE tee-shirt blanc, LE jean brut...
    Mais du coup, on continue de faire les magasins, d'acheter toujours mieux, de revendre le moins bien..."

    Je te cite mais je me retrouve pleinement dans ton message. Et puis autre obsession: ne pas me faire avoir par le prix ! Bref, le mieux serait de lâcher prise, si un article est payé plein pot une fois tant pis c'es tjs plus économique que de faire toutes les VP etc.
    Et quand on est dans la quête obsessionnelle, on ne se permet plus le coup de coeur sans culpabilisation derrière...

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup ta réflexion....Effectivement, cette quete du dressing si parfait me pose question, d'abord parce que le point de départ est plutôt juste: beaucoup d'achats sont effectués pour posséder avoir sans savoir si nous saurons le porter ou si cela nous va vraiment.
    Mais en meme temps, avoir le dressing parfait et au vu des évolutions, des billets postés, c'est par moment devenu le dressing austere je trouve, c'est quoi?
    Si la demarche me parlait, je ne suis jamais parvenue à me retrouve dans toutes ses démarches, trop sérieuses, contraignantes...
    Il me manque le plaisir, parfois d'acheter sans se poser la question, en réalisant en rentrant que oui c'est surement une erreur mais tant pis. Aujourd'hui, on peut rapporter ses vêtements facilement, alors pourquoi être si sérieux dans la recherche du dressing parfait? comme tu soulèves la question?

    Pe parce que l'image est devenue "si importante"? Parce que l'allure a pris pê trop de place?
    Je ne sais pas, mais je trouve effectivement que cela manque d'amusement et de fun.
    J'essaie de faire un tri régulièrement dans mes placards: entre 2 saisons et d'une année sur l'autre, ce que j'ai porté et que j'aime beaucoup et ce que j'avais gardé mais pas vraiment remis...Je m'amuse de voir certaine "vieille" fringue devenue vraiment démodée...
    J'ai un compte instragram ou je poste essentiellment mes looks du jour , cela me fait un dressing en photos de ce que j'ai et aime porté...C'est rigolo à revoir et cela me fait prendre conscience de ce que j'ai dans le placard....

    RépondreSupprimer
  5. Un dernier message pour te dire que j'adore le ton de ton blog.
    J'ai presque lu tous les articles....Tu apportes un peu de clarté dans mon désir de faire le pont sur mon dressing, es achats et enfin je trouve une façon d'aborder le sujet qui me parle, me fait sens.
    Je dois déménager dans plusieurs semaines et je sens que je vais mettre à profit ce changement pour "nettoyer" mon dressing.
    je vais commencer doucement ...en balayant aussi bien les vêtements que les chaussures. J'en ai besoin et envie.
    donc merci!

    RépondreSupprimer
  6. Super article! Tu as raison, il ne faut pas que les vêtements nous prenne la tête!!!
    Deltreylicious

    RépondreSupprimer