mardi 3 mars 2015

Du plaisir au placard

Boots Mellow Yellow

Ca fait un moment que je n'ai pas écrit ici, j'ai pas mal de choses à penser (et donc un peu moins de temps à pouvoir penser à mon placard) ça et là mais j'ai lu un article chez l'Armoire Essentielle qui m'a interpellée.
Cet article c'est "Une bonne fois pour toutes"

Cela m'a rappelé mon dernier article sur le plaisir, parfois perdu, que peut nous procurer le vêtement.


Bien sûr, c'est "facile" pour celles qui aiment la méthode et l'organisation, de faire des listes de choses "à faire" ou à "ne pas faire": Comment acheter "intelligent". Ca, c'est le côté froid et dur de la réalité du vêtement et du choix rationnel.

Mais ce qu'on perd quand on réfléchit tant à ce côté moral de faire un "bon" choix ou pas, au delà du temps, c'est le plaisir qui se transforme en culpabilité, voire en honte. Super sain...

Trier en se demandant si un article nous apporte de la joie, c'est faire le choix de ne garder que ce qui nous donne le sourire, et non ce qui est "utile", "assorti". C'est privilégier le coup de coeur.

C'est s'autoriser à laisser partir de très jolis articles qui sont finalement très chiants à porter aussi, des choses "à avoir" qui sont sans doute très bien mais qui n'apportent rien de plus.
Le plaisir à porter ses vêtements ne serait-il pas l'essentiel? Est-ce que ce n'est pas comme ça qu'on rayonne dedans, peut-être?

Ce qui est certain, c'est que j'ai re-trié mon placard avec cette méthode.
Si, bien sûr, j'ai déjà trié des choses qui ne satisfaisaient pas tous mes terribles critères de tri méthodique (et qui donc, ne m'apportaient pas la joie recherchée!), j'ai aussi dégommé 2/3 articles de plus, en tout point parfaits mais quelque part... vides!

J'ai également l'impression qu'en ce qui concerne les achats, partir sur un coup de coeur d'abord, puis ensuite avoir la démarche de réfléchir sur la coupe, qualité, prix etc... marche bien mieux que de partir sur une recherche d'un article qui correspondrait aux critères (le graal, la liste!), et qui serait donc parfait... d'un point de vue rationnel peut-être mais qui ne satisfait pas tant finalement.

Et vous, est-ce que vous marchez au coup de coeur à l'achat? Est-ce que vous vous posez la question du plaisir à porter les vêtements quand vous triez, ou juste à si c'est "joli", "assorti"? Que pensez-vous de la question du plaisir dans le futile, en somme? (Vaste question!)

4 commentaires:

  1. Se sentir "obligé" d'acheter un vêtement parce que c'est un basique etc sans forcément y trouver du plaisir n'est pas le plus efficace je suis d'accord. Acheter "parce qu'il est parfait" mais qu'il n'y a pas le coup de coeur, ce n'est pas pareil...Par contre trouver "un basique qui actualise parfaitement une pièce forte que j'aime porter, s'imaginer avec la tenue" c'est déjà différent. Trouver une pièce coup de coeur et savoir d'emblée qu'elle ira avec d'autres pièces, c'est le top ! Il faut que les vêtements apportent du plaisir comme tu dis, surtout quand on aime acheter cela. Sinon, je ne vois pas l'intérêt d'en acheter autant, si c'est "par raison".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Pauline pour ton commentaire :-)
      Justement, le but (et le luxe) ne serait-il pas de n'acheter que quand c'est "le top"?
      Acheter un basique "parfait" mais sans y avoir du plaisir, c'est raisonné mais cela ne m'apportera pas de joie...
      Par contre basique et coup de coeur ne sont pas antinomiques pour moi, j'ai l'impression que dans tes deux phrases tu opposes "basique parfait" et "pièce coup de coeur" (mais je me trompe peut-être) :-)

      Acheter par raison... Effectivement on en voit peu l'intérêt mais quand on devient trop maniaque et obnubilé par la quête du dressing parfait, on peut finir par rêver d'achats "froids" et logiques sans penser au plaisir de porter. C'est ça dont il faut prendre garde je pense.. quand on réfléchit un peu trop comme j'ai pu le faire ;-)

      C'est une affaire de prise de conscience et de lâcher prise à la fois!

      Supprimer
    2. Tu as raison c'est pas méga clair...Donc oui, je peux comprendre qu'on puisse prendre plaisir à acheter un basique (bon en plus la définition du basique est subjective) surtout quand il complète à merveille une armoire. Par contre acheter "par raison" parce que voilà c'est un basique dont on a besoin j'apprécie moins.
      Dans ma tête et mon dressing il y a souvent des pièces sur lesquelles j'ai flashé (une jupe imprimée par exemple) et les basiques avec laquelle les porter. Ils sont pratiques, ils permettent de réactualiser la pièce selon les saisons entre autre.
      Je n'oppose pas les deux dans mon esprit, ils se complètent.

      Par contre, là où je suis de ton avis, c'est faire je ne sais combien de boutiques parce qu'on a besoin "du basique parfaite telle coupe etc" et qu'on ne trouve pas ou que justement on réfléchit trop comme tu dis.

      Supprimer
  2. Pour moi l'armoire, les vêtements et le shopping doivent être comme le reste, ou plutôt ne pas être: une contrainte. Ca fait 2 ans que j'ai décidé d'avoir une garde-robe plus responsable (comme l'indique le nom de mon site) mais hors de question de le faire sous la contrainte. Ca a d'abord été pour moi la démarche de trouver des marques plus respectueuses, et ne plus rentrer chez Zara n'a finalement pas été un sacrifice. Ensuite vient la réflexion sur l'utilité de tel ou tel vêtement, en fonction du nombre de fois que je le porte, de sa facilité à être lavé... Mais pour l'instant, je n'ai pas envie de me séparer de mes vêtements, à quelques exceptions près. J'y viendrais peut-être mais quand je n'aurai pas l'impression que ça sera un sacrifice. J'essaye d'acheter mieux, moins aussi, j'ai testé la location de vêtements, mais encore une fois parce que cela ne pose pas de problème.
    J'ai très rarement (ou même jamais, maintenant que j'y pense) acheté un basique parce qu'il m'en fallait un, je suis vraiment du coté de ceux qui fonctionnent au coup de coeur et qui ensuite réfléchissent: est-ce que ça vaut son prix, est-ce que j'en ai besoin, est-ce que je vais pouvoir l'assortir... Donc je n'ai pas vraiment de conseil à ce sujet. Mais je te conseillerai de ne pas t’obnubiler par une idée de perfection, ça n'existe pas. Il y a la théorie et la pratique. Et en pratique, on est pas des robots. Le fait que tu te poses des questions fait déjà de toi quelqu'un qui est sur la bonne voie vers un bon dressing. Si tu bloques, laisse-toi le temps de profiter (raisonnablement) et reviens aux questions et à la rationalisation quand tu en sentiras le besoin ;)

    RépondreSupprimer